IMG_20171115_104307[1]

IMG_20171115_104311[1]

 

 

Réunis au sein de la coordination syndicale départementale des enseignements secondaires, techniques et de la formation professionnelle du Mono, les manifestants venus des six communes du département ont battu le macadam à travers les artères de la ville de Lokossa dans la matinée de ce mercredi pour protester contre la gouvernance du pouvoir en place dans le sous secteur de l'enseignement secondaire. Cette marche pacifique qui a drainé du monde est partie de l'école primaire publique de Tchikomé et a échoué à la préfecture de la ville où la motion de protestation lue par le porte parole François KPOHOUEGBE a été remise au Préfet Comlan Sèdjro ZINSOU en personne entouré des membres de la conférence administrative départementale. Les principales revendications contenues dans la motion selon l'autorité préfectorale sont légitimes:

la fin de la formation engagée depuis 2011

le paiement immédiat des primes de rentrée

le retour àla formation des titulaires du BAPES / BAPET

la revalorisation du taux horaire de la vacation 

le refus de la contractualisation de la fonction enseignante

l'application immédiate des statuts particuliers, etc

 Les enseignants , dans leur retraite ont promis revenir à tout moment à la charge si rien n'est fait dans un bref delai pour lasatisfaction totale de leurs revendications.

RKD